Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Un chien bien dressé apportera du bonheur à son maitre et à lui-même. Si vous faites partie des personnes qui possèdent des préjugés, dans le genre : il est mal de dresser un chien, ou que dresser c’est transformer l’animal en une machine à obéir sans émotion, eh bien, vous avez tort. Le dressage permettra à votre animal de compagnie de posséder la capacité à apprendre et à comprendre les règles sociales. Un chien qui se fait tout le temps engueuler pour avoir mordillé une chaussure éprouvera toujours de la peine car on lui pénalise d’avoir fait quelque chose qu’il aime. Impossible pour lui de comprendre la situation.

Les conséquences des erreurs de dressage

Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Avant de commencer le dressage,  vous devez comprendre que ce que vous allez faire doit être une bonne expérience pour vous et pour le chien. Cette idée en tête, vous allez pouvoir éviter de faire des erreurs de dressage. Si vous y prenez mal, vous risquez d’allonger la période d’apprentissage. A la longue cela devient pénible pour vous et le chien. Supposons par exemple qu’aujourd’hui vous décidez d’apprendre une chose à votre chien et qu’il l’a assimilé. Mais pour que l’habitude prenne racine, vous devez sanctionner continuellement votre chien en cas de désobéissance. Si aujourd’hui vous vous appliquez et que demain vous laissez les choses aller d’eux-mêmes et que le jour suivant vous sanctionner alors votre chien risque de subir des troubles sur son comportement.

Les cinq erreurs à éviter durant le dressage

L’inconstance dans le dressage. Il n’y a pas de vacance dans le dressage. Il doit être continuellement fait jusqu’à la fin. Deuxième erreur, accorder un droit à l’erreur. Sachez qu’un chien ne sait pas distinguer un Oui d’une Tolérance. Troisième erreur, pénaliser sans jamais récompenser. Quatrième erreur, n’accorder aucune période de répit. Cinquième erreur, envoyer des messages difficilement interprétable. La communication avec l’animal doit être le plus simple qui soit pour éviter toute confusion.