Comprendre les comportements gênants des chiens

Vous avez remarqué des comportements bizarres et gênants dans votre chien : faim permanente, il cherche à attraper sa queue, il fait pipi à tous les petits coins, il aboie tout le temps, il pleure durant vos absences, des agressions et morsures,…Ces comportements gênants intrinsèques peuvent être corrigés par contre-conditionnement. Mais avant de procéder à cette correction, il faut décrypter les sources de ces comportements anormales. Il ne faut pas oublier que chaque chien a un tempérament et une capacité d’adaptation qui lui est propre.  Chez certains chiens, cette capacité et ce tempérament ne posent aucun problème, mais ce n’est pas toujours le cas.

Savoir décerner l’origine du trouble

Comprendre les  comportements gênants des chiens

Comprendre les comportements gênants des chiens

La majorité des maitres prennent les comportements anormaux comme une fatalité et sans solution. Même si vous avez remarqué ce malaise chez votre chien, il est toujours recommandé de consulter un vétérinaire. C’est un spécialiste qui pourra ausculter votre chien, et peut également diagnostiquer une éventuelle maladie. Il ne faut pas oublier que dans certains cas, les affections douloureuses provoqueront une agressivité chez votre chien.  Un bon vétérinaire devra poser un bon nombre de questions pour connaitre le plus  de précision possible, ainsi que de déterminer la source du trouble du comportement. La correction à appliquer dépend des données ainsi  obtenues.

Quelques méthodes pour corriger le trouble

Si le trouble n’est pas d’origine infectieuse, les corrections des troubles du comportement sont basées  sur la punition et la récompense. Il arrive que le maître ait l’habitude de donner, involontairement, une récompense à son chien.  Le vétérinaire doit la repérer et demander la suppression de la récompense pour cesser le malaise, c’est l’extinction. Lorsque l’animal fait une bêtise, la punition doit être administrée à l’immédiate ; cette punition doit être désagréable. Afin de corriger le mauvais comportement, on peut déconditionner le chien, c’est-à-dire, lui obligé de faire un choix entre deux choses incompatibles. Les méthodes sont très nombreuses, le vétérinaire comportementaliste canin doit proposer la meilleure solution pour résoudre le problème.