Category Archives: Education

Dresser votre Bobtail avec un collier de dressage

Dans un premier temps, il faut savoir poser les bonnes questions avant d’acheter le collier de dressage idéal pour votre chien. Voici donc quelques exemples d’interrogations à formuler au vendeur animalier.

Le collier de dressage doit avoir une trajectoire allant de 50 mètres à 1 kilomètre. Les dresseurs spécialisés ont besoin d’une distance plus importante contrairement aux propriétaires qui peuvent se contenter d’une portée de 100 mètres, principalement si le chien évolue seulement dans le jardin privé. Toutes les chaînes d’éducation canine cybernétiques sont dotées du mode correctif par ultrason, électrostatique ou modulations. D’ailleurs, le frémissement est parfait pour les toutous qui sont malentendants, car ils peuvent réagir de la même manière aux ordres de leur propriétaire par l’intermédiaire de ce collier.

Le fonctionnement d’un collier de dressage

un collier de dressageCe collier de dressage fonctionne à l’aide de piles et il est préférable d’utiliser des piles rechargeables rapidement, et qui sont échangeables. Si toutefois vous ne possédez pas ce type de piles, vous pouvez très bien mettre celles qui ne se rechargent pas.

Que vous possédiez un chien de petite ou grande taille, vous trouverez toutes les dimensions adaptées à la morphologie de votre ami fidèle. Souvent les tailles sont indiquées par les termes: Small, Médium et large.

En règle générale, ce produit est prévu pour recevoir un peu d’eau et supporter son contact. Par contre, si votre toutou a l’habitude de nager dans la piscine ou à la mer, il vaut mieux lui acheter celui qui est parfaitement étanche, afin que le collier ne soit pas endommagé.

En ce qui concerne la matières des colliers de dressage, en principe les lanières sont en toile mais celui qui vient en tête de liste et qui est le plus vendu est en PVC renforcé. Cela est peut être plus sécurisant si votre chien s’amuse et parvient à déchirer celui qui est en toile. D’ailleurs la garantie est étendue pour ce produit, donc maintenant vous avez toutes les réponses à vos questions.

Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Un chien bien dressé apportera du bonheur à son maitre et à lui-même. Si vous faites partie des personnes qui possèdent des préjugés, dans le genre : il est mal de dresser un chien, ou que dresser c’est transformer l’animal en une machine à obéir sans émotion, eh bien, vous avez tort. Le dressage permettra à votre animal de compagnie de posséder la capacité à apprendre et à comprendre les règles sociales. Un chien qui se fait tout le temps engueuler pour avoir mordillé une chaussure éprouvera toujours de la peine car on lui pénalise d’avoir fait quelque chose qu’il aime. Impossible pour lui de comprendre la situation.

Les conséquences des erreurs de dressage

Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Les cinq erreurs à éviter lors du dressage de chien

Avant de commencer le dressage,  vous devez comprendre que ce que vous allez faire doit être une bonne expérience pour vous et pour le chien. Cette idée en tête, vous allez pouvoir éviter de faire des erreurs de dressage. Si vous y prenez mal, vous risquez d’allonger la période d’apprentissage. A la longue cela devient pénible pour vous et le chien. Supposons par exemple qu’aujourd’hui vous décidez d’apprendre une chose à votre chien et qu’il l’a assimilé. Mais pour que l’habitude prenne racine, vous devez sanctionner continuellement votre chien en cas de désobéissance. Si aujourd’hui vous vous appliquez et que demain vous laissez les choses aller d’eux-mêmes et que le jour suivant vous sanctionner alors votre chien risque de subir des troubles sur son comportement.

Les cinq erreurs à éviter durant le dressage

L’inconstance dans le dressage. Il n’y a pas de vacance dans le dressage. Il doit être continuellement fait jusqu’à la fin. Deuxième erreur, accorder un droit à l’erreur. Sachez qu’un chien ne sait pas distinguer un Oui d’une Tolérance. Troisième erreur, pénaliser sans jamais récompenser. Quatrième erreur, n’accorder aucune période de répit. Cinquième erreur, envoyer des messages difficilement interprétable. La communication avec l’animal doit être le plus simple qui soit pour éviter toute confusion.

Comprendre les comportements gênants des chiens

Vous avez remarqué des comportements bizarres et gênants dans votre chien : faim permanente, il cherche à attraper sa queue, il fait pipi à tous les petits coins, il aboie tout le temps, il pleure durant vos absences, des agressions et morsures,…Ces comportements gênants intrinsèques peuvent être corrigés par contre-conditionnement. Mais avant de procéder à cette correction, il faut décrypter les sources de ces comportements anormales. Il ne faut pas oublier que chaque chien a un tempérament et une capacité d’adaptation qui lui est propre.  Chez certains chiens, cette capacité et ce tempérament ne posent aucun problème, mais ce n’est pas toujours le cas.

Savoir décerner l’origine du trouble

Comprendre les  comportements gênants des chiens

Comprendre les comportements gênants des chiens

La majorité des maitres prennent les comportements anormaux comme une fatalité et sans solution. Même si vous avez remarqué ce malaise chez votre chien, il est toujours recommandé de consulter un vétérinaire. C’est un spécialiste qui pourra ausculter votre chien, et peut également diagnostiquer une éventuelle maladie. Il ne faut pas oublier que dans certains cas, les affections douloureuses provoqueront une agressivité chez votre chien.  Un bon vétérinaire devra poser un bon nombre de questions pour connaitre le plus  de précision possible, ainsi que de déterminer la source du trouble du comportement. La correction à appliquer dépend des données ainsi  obtenues.

Quelques méthodes pour corriger le trouble

Si le trouble n’est pas d’origine infectieuse, les corrections des troubles du comportement sont basées  sur la punition et la récompense. Il arrive que le maître ait l’habitude de donner, involontairement, une récompense à son chien.  Le vétérinaire doit la repérer et demander la suppression de la récompense pour cesser le malaise, c’est l’extinction. Lorsque l’animal fait une bêtise, la punition doit être administrée à l’immédiate ; cette punition doit être désagréable. Afin de corriger le mauvais comportement, on peut déconditionner le chien, c’est-à-dire, lui obligé de faire un choix entre deux choses incompatibles. Les méthodes sont très nombreuses, le vétérinaire comportementaliste canin doit proposer la meilleure solution pour résoudre le problème.

Le mauvais comportement d’un chien, c’est quoi ?

Comme les humains, les chiens peuvent souffrir d’un problème du comportement : anxiété, panique, agression…Les mauvais comportements et les troubles sont causés par des anomalies génétiques ; mais dans la plupart des cas, ce sont par des mauvaises conditions environnementales, mauvaises hygiènes de vie, abus d’autorité ou de négligence de son maître. Il faut noter que les problèmes de comportement d’un chien ne sont pas des comportements perturbateurs pour le propriétaire. En principe, ils sont  liés à des problèmes d santé mentale, conduisant à des comportements perturbateurs et des problèmes sociaux.

La douleur, une source de problèmes

Le mauvais comportement d’un chien, c’est quoi ?

Le mauvais comportement d’un chien, c’est quoi ?

En effet, une gêne et une douleur peuvent déclencher des séquences d’agressions chez l’animal. C’est ce qu’on appelle une agression par irritation.  Dans ce cas, le chien a besoin d’être médicalisé pour résoudre le problème. Cependant, il n’est pas toujours nécessaire de procéder à cette étape, car on peut juste relier ses réactions au mode de vie que son maitre lui propose pour connaitre les raisons de son comportement. Ce qu’il ne faut pas oublier ce que tous les chiens ayant des troubles du comportement ont besoin d’une variété d’interventions professionnelles : médicaments, traitement psychologique ou d’une réadaptation, selon la situation.

Les techniques pour rééduquer son chien

Généralement, la rééducation d’un chien a deux principaux objectifs, le premier pour faire disparaître le comportement nocif et le deuxième pour faire apparaître le comportement agréable. La punition, c’est une obligation du maître ; cependant, il devra respecter certaines règles. En effet, dès que le chien est soumis, on devra cesser la punition. Elle doit être juste, dans la limite de ne pas blesser l’animal et doit être réalisée au bon moment. Pour faire apparaître le bon comportement de l’animal, l’immersion est fortement recommandée. C’est une méthode parfaite, mais envisager avec l’assistance d’un professionnel. Le principe de cette méthode est très simple : mettre le chien dans une situation faisant apparaître son comportement anormal.

Conseils d’éducation du chien bobtail

Le bobtail est un grand chien de la famille des bergers et des bouviers. Ce chien possède un poil fourni et très long qui nécessite un entretien particulier. Par rapport aux autres chiens, bobtail est très robuste et fait toujours un peu hirsute. C’est un chien de race extrêmement gentil et très doux. En principe, ce chien ne se dresse pas, mais pour garantir un meilleur comportement, et pour qu’il obéit aux ordres, son propriétaire devra rester ferme envers lui. De plus, la personne qui lui ordonne devra rester le même, sinon, il a tendance à ne pas trop écouter. En outre, ce chien de compagnie a besoin d’être cadré de temps en temps.

Le bobtail nécessite une éducation spécifique ?

Conseils d’éducation du chien bobtail

Conseils d’éducation du chien bobtail

En principe, le bobtail est un chien très équilibré et s’adapte à toutes les situations. Un chien facile à éduquer, c’est vrai, cependant il a une forte tête lorsque vient le temps de le dresser. Durant une telle période, ce chien préfère agir à sa façon et à tendance à ne pas écouter les ordres de son maitre. Dans ce cas, vous devez faire preuve de fermeté, d’une grande patience afin de lui inculquer une bonne éducation. Mais il faut également noter que ce chien ne supporte pas les actes brutaux ou encore les punitions sévères. Si vos agissez de cette manière, vous risquerez de rendre le chien agressif et plus têtu. Pour faciliter les choses, le propriétaire ou le maitre devra lui montrer qui est le chef. Ce chien intelligent comprendra sa place au sein de la famille après quelques séances d’éducation.

Le bobtail, un chien très sociable

Vivre avec ses congénères ou avec les autres animaux est très facile pour un chien bobtail. Ce chien s’entend très bien avec tout le monde. Si vous voulez renfoncer cette capacité, il vous suffit de lui offrir une sortie régulière, ainsi que de l’introduire aux autres animaux ou personnes.

Bobtail, un chien très facile à éduquer ?

Le bobtail est un chien qui a du caractère. Cependant, c’est un chien très sociable, affectueux, aimable et très sympathiques avec les petits et le grand. C’est un grand ami des enfants. Un grand amateur de voyage, ce chien est prêt à partir avec son maitre à tout moment et partout dans le monde. Il n’a rien à craindre car il peut surveiller du coin de l’œil les allées retours. En principe, c’est un berger rustique, ayant une énergie débordante. Pour être bien dans sa peau, cet animal a besoin d’une longue marche et de courir régulièrement en toute liberté.

L’éducation du bobtail : une main de fer dans un gant de velours

Bobtail, un chien très facile à éduquer ?

Bobtail, un chien très facile à éduquer ?

Même si le bobtail est un chien très intelligent, aimable et affectueux à son maitre ; il ne faut pas oublier que ce chien est vraiment têtu. Le bobtail a un caractère peu résistant, c’est-à-dire qu’il a tendance à n’agir qu’à sa guise. Pour améliorer le comportement de cet animal, l’éducation ne constitue pas une sinécure.  En effet, le maitre devra se montrer plus têtu que lui afin qu’il obéit très rapidement à ses ordres. Le maitre devra également faire preuve d’une fermeté ; tout en évitant d’effrayer l’animal. Il ne faut pas oublier que le bobtail est un chien ayant besoin d’affection de son maitre, si vous êtes capables de lui offrir ce dont il a besoin, si vous pouvez communiquer avec l’animal, vous pouvez tout obtenir de lui.

Le bobtail, un chien très sociable

Même avec son caractère un peu décevant, la socialisation de cet animal est très facile. Avec les grands, les petits ou les animaux, il s’entend bien avec tout le monde. Cependant, vous devez lui offrir une espace nécessaire pour qu’il puisse se développer. La course, le randonné canin, les longues marches sont parmi les activités physiques préférées de ce chien.